Les chiffres clés

 

Selon l'ANEFA (Association Nationale pour l'Emloi et la Formation en Agriculture), 56 000 entreprises dans le secteur de la polyculture emploient 34 000 équivalents temps-plein (180 000 personnes, âge moyen de 32 ans, 68% d'hommes).

Secteur Production

Rechercher un métier

 

Les métiers liés au travail du sol et des plantes ainsi que ceux liés à la production animales sont nombreux et variés. Ils concernent aussi bien les grandes cultures (blé, maïs, tournesol, etc.) que les cultures fourragères ou les cultures spécialisées (arboriculture, maraîchage, horticulture, viticulture, etc.) .

Un secteur trop peu connu qui offre pourtant de réelles opportunités à ceux qui souhaitent conjuguer agronomie, technicité et responsabilité.

 

La technicité

Respecter la structure du sol, tailler un arbre pour qu'il donne du fruit, planter, semer, fertiliser, protéger la culture et la récolter sont autant de tâches qui requièrent du professionnalisme pour optimiser les résultats.

Le raisonnement de l'agriculteur dans la conduite de ses itinéraires techniques doit lui permettre d'obtenir la marge la plus adaptée à ses objectifs personnels, au moindre risque et avec le souci de respecter l'environnement.

Qu'il s'agisse de gros matériels (tracteur, moissonneuse, vendangeuse, etc.) ou d'équipements (serre, silo, etc.) les investissements sont souvent considérables. La moindre erreur peut avoir de fâcheuses conséquences.

 

Dans la conduite de la culture en elle-même, un mauvais dosage d'herbicide peut détruire en 24 H la totalité d'une culture en terre depuis plusieurs mois. Mais de plus en plus toutes les fonctions dans ce secteur doivent prendre en compte les attentes de la société en faveur de la protection de l'environnement et de la qualité des produits (qualité des eaux, résidus phytosanitaires, etc.).

 

Souvent seuls, les candidats qui auront la chance d'être en contact direct avec la nature devront faire preuve d'esprit d'initiative et de responsabilité. C'est à ce prix qu'ils verront leur fonction reconnue à des niveaux de rémunération largement comparables à ceux d'autres secteurs professionnels.

 

Dans les exploitations importantes, les candidats pourront évoluer vers des postes d'encadrement. A chaque production correspond une formation qui lui est spécifique. Les secteurs de la recherche, de l'expérimentation et du conseil (engrais, phytosanitaires, semences, etc.) recrutent aux niveaux bac, BTS et ingénieur.

Votre orientation

Vous êtes en 5ème ou 4ème

La filière Technologique ou Préparatoire à projet professionnel vous donnera un enseignement concret qui vous permettra ensuite de vous spécialiser dans l'une des voies générale, technologique ou professionnelle

 

Vous êtes en 3ème

Vous avez le choix entre :

  • un CAP Agricole en 2 ans, Productions agricoles et utilisation des matériels ou Productions Horticoles, qui vous permet d'accéder à la vie active ou de poursuivre en Bac Professionnel.
  • une Seconde Professionnelle Conduite de productions agricoles ou Productions Horticoles ou Agriculture des régions chaudes.
  • une Seconde Générale et Technologique

 

Vous êtes en Seconde Générale et Technologique

Vous avez le choix entre :

  • un Bac Technologique 
  • un Bac Général de la série scientifique S.

 

Vous êtes en terminale BEPA

Vous avez le choix entre :

  • un Bac professionnel Conduite et gestion de l'exploitation agricole ou Productions horticoles.
  • un Bac Technologique

 

Vous êtes en Terminale Bac

Vous vous orientez vers : un BTS Agricole Technologies végétales ou Viticulture-oenologie, ou Productions Horticoles ou Analyse et conduite des systèmes d'exploitation ou Technico-commercial

To top

Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation Mentions légales