Fiche métier

Secteur - Famille

Thème

Formations Associées

 

Liens utiles

Concepteur du paysage

Le concepteur du paysage établit les études, les plans et les dossiers liés aux ouvrages paysagers en espaces verts, parcs et jardins, ou terrains de sport (football, golf, tennis...) et surveille la conformité des travaux d’exécution

Activités

Le concepteur du paysage réalise les études et prépare leur mise en oeuvre :
• Il recueille les informations nécessaires à la compréhension de l’étude.
• Dans le cadre d’une prestation auprès d’un particulier, il cerne la demande du client à partir de ses attentes et de son cadre de vie.
• Pour une commande publique, il prend connaissance de l’appel d’offre de la collectivité et procède notamment aux relevés topographiques pour préparer sa candidature.
• Il réalise l’analyse paysagère des sites afin de réaliser un diagnostic et dégage les possibilités techniques les plus adaptées.
• Il définit et réalise les documents de présentation des pré-projets et des projets finalisés, sous forme d’images et textes (esquisses, plans d’aménagements, croquis en perspectives, coupes, coloration…).

Le concepteur du paysage gère les fichiers nécessaires aux missions de maîtrise d’oeuvre :
• Il élabore les pièces administratives utiles au projet (cahiers des clauses administratives particulières, règlement particulier de l’appel d’offre, acte d’engagement…), précise les pièces techniques nécessaires au projet ( plans techniques des terrassements, réseaux, irrigation, infrastructures, plantations…).
• Il réalise des plans techniques et métrés (plans de nivellement, plans de plantation…).

Le concepteur du paysage vérifie l’adéquation entre les réalisations et le projet et, si nécessaire, actualise les plans selon les besoins du chantier.

Conditions d'exercice

Le concepteur du paysage exerce dans une entreprise du paysage, une collectivité territoriale, un bureau d’étude ou un cabinet d’architecture paysagère. Il pratique ses activités auprès d’un chef d’entreprise, d’un ingénieur de services d’espaces verts ou d’un architecte paysagiste. Ses tâches varient selon l’organisation de son établissement et comprennent éventuellement celles de conducteur de travaux. Il exerce le plus souvent en bureau mais peut être amené à intervenir sur le terrain, notamment pour les relevés topographiques et le suivi des travaux.

Compétences et qualités

Le concepteur du paysage maîtrise les méthodes de conception, les techniques d’espaces verts et connaît parfaitement les végétaux ainsi que les sols. Doté d’une sensibilité artistique et esthétique affirmées, il fait également preuve de minutie et de soin dans l’élaboration des documents techniques. Amené éventuellement à pratiquer le dessin assisté par ordinateur (C.A.O/D.A.O.1), il sait utiliser l’outil informatique. Ses qualités d’observation et de perception des individus et de leur environnement lui permettent de comprendre leurs demandes. De la même manière, son sens du contact facilite ses liens avec les fournisseurs, les entreprises et les institutions. » Conception assistée par ordinateur, dessin assisté par ordinateur

Perspectives d'évolution

Le concepteur du paysage peut décider de s’installer comme chef d’entreprise ou créer son propre cabinet d’architecture paysagère. Il pourra également, après une formation complémentaire, devenir ingénieur des services d’espaces verts au sein d’une collectivité locale de taille importante.

Témoignage

témoignage Sandra MABOUT, Architecte paysagiste DPLG / Concepteur du paysage, (75)

Quel est votre parcours professionnel ?

Après un BTS agricole, j’ai entamé une année de prépa afin d’ intégrer l’école du paysage de Versailles. Cette école donne le diplôme d’architecte paysagiste. C’est à ce moment que j’ai été engagée dans l’entreprise où je travaille depuis deux ans en tant que concepteur du paysage.


En quoi consiste votre métier ?

Je crée des projets paysagers, c’est à dire que j’établis les plans et les documents graphiques des paysages. Je fais également du diagnostic végétal ce qui consiste à décider sur un jardin des aménagements végétaux en fonction de l’état sanitaire et de l’aspect esthétique. Pour être concepteur du paysage, il faut être extrêmement sensible et attentif aux couleurs, aux odeurs, à la lumière et aux ambiances


Quels sont les côtés agréables de votre métier ?

J’aime le côté humain à travers les échanges avec les clients. Ils expriment des besoins liés à des souvenirs. L’espace que l’on crée doit respirer cette touche personnelle qui caractérise les propriétaires du lieu. Un projet se construit avec une équipe, j’aime me rendre sur les chantiers et discuter avec les jardiniers pour connaître leur ressenti sur le projet.
Mon travail fait l’union de deux de mes plaisirs : dessiner et travailler dans mon élément le jardin.



logo ANEFA

Source : ANEFA
Association Nationale pour l'Emploi et la Formation en Agriculture
9 rue de la Rochefoucauld - 75009 Paris
Site web : www.anefa.org
Adresse mél : infos@anefa.org

Ministère de l'Agriculture, de l'Agro-alimentaire et de la Forêt Mentions légales