Fiche métier

Jardinier paysagiste d’intérieur

Le paysagiste d’intérieur assure l’entretien de végétaux d’intérieur et réalise la décoration paysagère d’espaces intérieurs (bureaux d’entreprise, restaurants, agences de voyage…). Autre dénomination : Technicien paysagiste d’intérieur

Activités

Le jardinier paysagiste d’intérieur organise ses interventions :

  • En fonction des travaux à mener, il prépare les équipements nécessaires (échenilloir, escabeau…) et les nouvelles plantes à installer. Il prépare son itinéraire d’intervention en fonction des différentes contraintes (facilités d’accès, stationnements, heures d’ouverture…).
Le jardinier paysagiste d’intérieur réalise des prestations d’entretien ou de maintenance :
  • Il procède au nettoyage des plantes (dépoussiérage, retrait des feuilles mortes…) et pulvérise les plantes de produits lustrants.
  • Il remplace les plantes abîmées, applique les tuteurs et taille les végétaux.
  • Il effectue l’arrosage des plantes et les apports d’engrais et applique les produits phytosanitaires, avec précaution.
Le jardinier paysagiste d’intérieur réalise les prestations de création :
  • Il conçoit les décors permanents ou temporaires des espaces intérieurs en fonction des demandes des clients (bureaux, manifestations particulières, dans le cadre de salons professionnels ou de mariages …).
Le jardinier paysagiste d’intérieur réalise également l’acclimatation et l’entretien des plantes stockées dans les serres de son entreprise dans l’attente de leur utilisation.
  • Il procède aux achats de végétaux auprès des fournisseurs et réceptionne les produits commandés.

Conditions d'exercice

Le jardinier paysagiste d’intérieur peut travailler au sein d’une entreprise du paysage ou encore et de façon plus exceptionnelle, auprès d’une entreprise horticole intégrant ce type de prestation.
Selon les cas, il exerce sous l’autorité d’un responsable d’équipe ou de secteur, ou d’un chef d’entreprise. Ses déplacements sont fréquents au cours d’une même journée.
Contrairement au paysagiste exerçant en milieu extérieur, il ne connaît pas de saisonnalité dans son activité.

Compétences et qualités

Le jardinier paysagiste d’intérieur connaît les végétaux, leur développement et leur entretien. La manipulation de bacs de végétaux ou la taille en hauteur nécessite une bonne condition physique.
Minutieux et soigné, il dispose d’un sens de l’esthétique affirmé. Son sens du contact et de la diplomatie lui permettent d’établir et d’entretenir de bonnes relations avec les clients. Il fait preuve de disponibilité à l’égard des opérations événementielles qui se tiennent en soirée ou le week-end.
Amené à réaliser seul ses interventions, il se montre parfaitement autonome et organisé.

Perspectives d'évolution

En développant une expérience d’encadrement du personnel, il peut devenir chef d’équipe ou responsable de secteur.
Il peut également s’orienter vers le secteur de la vente en postulant comme technico-commercial.
Il peut, d’autre part, envisager de s’installer comme chef d’entreprise après une formation complémentaire conseillée en gestion.

Le paysagisme d’extérieur lui est également accessible s’il acquiert des connaissances complémentaires en végétaux extérieurs et en techniques d’espaces verts.

A noter

www.tonavenirenvert.com

l’Union Nationale des Entrepreneurs du Paysage www.entreprisesdupaysage.org

Témoignage

témoignage Jean-Paul NIOGRET, Paysagiste d’intérieur dans le Rhône

Comment devient-on paysagiste d’intérieur ?

C’est le plus souvent une spécialisation acquise après une formation de paysagiste d’extérieur. Dans mon cas, j’ai commencé à travailler en pépinière après un BTS horticole, puis j’ai bifurqué vers le paysagisme d’intérieur chez Tarvel, une entreprise familiale spécialisée dans tous les métiers du paysage.


En quoi consiste votre travail ? Qu’appréciez-vous le plus ?

Je suis responsable du service décoration florale. Je conçois, réalise, entretiens et embellis les intérieurs avec des bacs, patios ou jardins verticaux... J’interviens dans les halls d’immeubles, les magasins, les banques, les hôpitaux et aussi chez les particuliers. Mon travail consiste à évaluer les besoins du client et à choisir les plantes adaptées en tenant compte de la lumière, des volumes, des couleurs, etc. Lorsque cette décoration est installée, j’assure son entretien par des visites régulières. Choisir ses plantes, les entretenir : c’est un travail qui laisse une large autonomie et permet de s’organiser tout seul. J’apprécie beaucoup cette indépendance. Mon temps se répartit entre un quart de création et trois quarts d’entretien. Je suis en quelque sorte un médecin des plantes.


Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Il faut d’abord avoir une bonne connaissance des végétaux et aimer les faire pousser. C’est un vrai travail d’artiste. La confiance des clients, la discrétion, la rigueur, une tenue correcte sont également indispensables car on rentre chaque jour dans des bureaux ou des lieux publics pour l’entretien des plantes. L’image que l’on donne est très importante.



logo ANEFA

Source : ANEFA
Association Nationale pour l'Emploi et la Formation en Agriculture
9 rue de la Rochefoucauld - 75009 Paris
Site web : www.anefa.org
Adresse mél : infos@anefa.org

Ministère de l'Agriculture, de l'Agro-alimentaire et de la Forêt Mentions légales