Fiche métier

Secteur - Famille

famille Agro fournitures, boissons, vins et spiritueux, produits alimentaires, produits origine forestière, végétaux d'ornement (vente-conseil) Commercialisation
Agro fournitures, boissons, vins et spiritueux, produits alimentaires, produits origine forestière, végétaux d'ornement (vente-conseil)

Thème

Formations Associées

 

Liens utiles

Chef de projet (produits laitiers)

Responsable d’un secteur géographique, ce commercial surveille et améliore l’implantation des produits laitiers de son entreprise au sein des principaux points de vente.

Activités

Interlocuteur privilégié des chefs de rayon des grandes enseignes

  • Il veille au respect des accords nationaux réalisés par le responsable grand compte, optimise le référencement de ses produits, assure le développement et l’animation de ses marques en rayon.
  • Il crée les conditions pour fidéliser l’enseigne à sa marque, jouant un rôle de conseil, instaurant des accords régionaux, organisant et valorisant des offres promotionnelles.
Doté d’une excellente connaissance des points de vente et de leur planning commercial
  • Il utilise les événements saisonniers de l’enseigne et les temps forts de sa marque pour planifier des opérations de promotion.
  • Négociation d’un emplacement pour un fromage frais, gestion des marges sur son ordinateur,mise en place d’opérations exceptionnelles.
Le milieu de la distribution, très concurrentiel et exigeant, demande une excellente motivation et une grande disponibilité.

Conditions d'exercice

Les partenariats au long cours

  • La qualité relationnelle du chef de secteur avec le chef de rayon ou son gestionnaire repose sur l’entretien d’un lien basé sur la confiance.
Organiser son emploi du temps
  • Des horaires extensibles, une libre organisation de la journée, le métier offre une grande latitude d’action dès lors qu’objectifs et résultats sont là.
L’audace et les bonnes idées
  • Le métier laisse la place aux opérations créatives ou audacieuses, dès lors qu’elles dynamisent les ventes.

Compétences et qualités

À la fois professionnel du linéaire et homme(femme) de contact et de terrain

  • Il améliore l’implantation des produits laitiers de son entreprise auprès de la grande distribution dans le secteur géographique dont il a la charge.
  • Porte-parole de la marque auprès des chefs de rayon des grandes enseignes et des gestionnaires responsables du réassortiment, il veille d’une part au respect des accords nationaux réalisés par le responsable grand compte et assure d’autre part le développement, l’animation et le suivi de ses produits dans le rayon.
Occuper le rayon et réveiller les caddies
  • Tout au long de ses journées, il se rend dans les magasins, prend rendez-vous avec le responsable de rayon pour accompagner l’implantation de ses fromages ou crèmes desserts.
Son objectif immédiat
  • Veiller à la présence et à la bonne rotation des produits dans le rayon.
  • À moyen terme, sa mission de conseil auprès du chef de rayon est également essentielle.
  • Car la bonne implantation d’un produit est aussi affaire de temps : il cherche à fidéliser l’enseigne en instaurant des accords régionaux ou en organisant des opérations qui peuvent dynamiser les ventes en magasin.
  • Dans un environnement hautement concurrentiel, le chef de secteur a un impératif : séduire et convaincre le chef de rayon, arguments à l’appui. Créer des assortiments de yaourts, organiser une dégustation de fromages, proposer des bons de réduction sur des beurres du terroir, il organise régulièrement des opérations pour faire émerger ses produits d’un linéaire souvent saturé.
  • Il veille d’une part au respect des accords nationaux réalisés par le responsable grand compte et assure d’autre part le développement, l’animation et le suivi de ses marques.
Posséder son secteur
  • Proposer la bonne solution demande une excellente connaissance du terrain et de chacun de ses points de vente. Une opération “produits régionaux en vue” ?
    • Il anticipe les opportunités, planifie les initiatives promotionnelles suivant les événements saisonniers de l’enseigne, parfois six mois à l’avance. De son côté, il sélectionne les points de vente les plus prometteurs, présente le calendrier des campagnes publicitaires pour négocier un meilleur référencement de sa crème dessert.
  • De la même manière, la qualité de relation qu’il établit avec le chef de rayon est déterminante. L’écoute, la régularité de contact et la recherche de solutions constructives sont les conditions nécessaires pour construire un véritable partenariat dans la durée, basé sur la confiance et le sens de l’intérêt partagé.

Témoignage

témoignage Natacha, Chef de secteur en région parisienne

Sur quel principe repose l’opération commerciale ?

D’un côté, l’enseigne s’engage à nous commander un certain volume, en contrepartie, notre marque rémunère l’animatrice en rayon, offre les produits dégustés et propose des bons de réduction immédiats.


Un exemple ?

Une enseigne a récemment organisé une opération “fromage de pays”. J’ai sélectionné 20 magasins à qui j’ai présenté mon projet d’animation commerciale. Mais je n’étais pas la seule ! Toutes les marques ont les mêmes contraintes ce qui rend la concurrence assez rude.


Comment s’organise une journée type ?

Je commence dès l’ouverture du magasin par un relevé de prix en rayon sur mon ordinateur et vérifie la mise en place des fromages à la sortie des palettes. Je passe en général mes matinées entre plusieurs magasins et téléphone à ceux chez qui je ne passe pas. L’après-midi est plutôt consacrée au relationnel et au montage des opérations commerciales. J’assure la partie administrative en fin de journée (suivi de visite, relevés de rayon, préparation de planning).



logo APECITA

Source : APECITA
Association pour l'Emploi des Cadres, Ingénieurs et Technicien de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire
1, rue Cardinal Mercier - 75009 PARIS
Site web : www.apecita.com
Adresse mél : apecita@apecita.com

Ministère de l'Agriculture, de l'Agro-alimentaire et de la Forêt Mentions légales