Fiche métier

Secteur - Famille

famille Productions animales Production
Productions animales

Thème

Formations Associées

  • CAPA Production agricole, utilisation des matériels, spécialité productions animales
  • Bac professionnel Conduite et gestion de l’exploitation agricole, option productions animales
  • CS Conduite d’un élevage de palmipèdes à foies gras et commercialisation des produits

 

Liens utiles

Agent en élevage de canards, Gaveur

Le gaveur nourrit les canards, dans les meilleures conditions, de la naissance à l’abattage.

Activités

Le gaveur peut être amené à assurer l’élevage des animaux dans le respect des normes sanitaires :
• Il nettoie, désinfecte et prépare les locaux avant de recevoir les animaux.
• Il met en place le régime alimentaire en fonction de l’âge de l’animal et distribue la nourriture.
• Il contrôle l’état de santé des animaux et effectue, éventuellement, les vaccinations ou les traitements.
• Il réalise quotidiennement, selon le type d’installation, le paillage de la litière ou le nettoyage des grilles et du sol.

Le gaveur procède au gavage des animaux, le matin et le soir :
• Il veille aux conditions d’hygiène, contrôle la température, la ventilation et prépare l’opération de gavage.
• Il établit la ration alimentaire à partir d’un barème, embucque l’animal sans le blesser et le gave, manuellement ou au moyen d’une machine automatique (une gaveuse).
• Il observe constamment le comportement des animaux pendant le gavage et note ceux qui présentent des diffi cultés de digestion.
• Il nettoie la gaveuse à la fi n des opérations et la graisse si besoin.

Parfois, le gaveur pratique également l’abattage des animaux, ou encore, participe à la transformation des produits.

Conditions d'exercice

Le gaveur exerce ses activités dans une exploitation individuelle ou dans une société de production de palmipèdes. Selon les exploitations, il effectue des activités complémentaires variant selon les saisons ou dispose d’horaires libres en journée puisque le gavage se fait en début de matinée et en fi n d’après-midi. Le gavage se déroule en revanche selon un cycle régulier d’environ trois semaines, dont deux sont consacrées au gavage et près d’une à la réalisation du vide sanitaire des locaux. Il travaille seul, sous l’autorité du chef d’exploitation.

Compétences et qualités

Le gaveur maîtrise les techniques de gavage et les éléments électroniques des machines automatisées. Il connaît le comportement du palmipède, sait comment approcher l’animal et dispose d’un sens aigu de l’observation. Il se montre rigoureux, notamment sur le plan de l’hygiène, et doit pouvoir détecter les éventuelles maladies. Il est capable de supporter un travail physique au plan musculaire et articulaire. Il travaille rapidement mais fait preuve de patience à l’égard de l’animal.

Perspectives d'évolution

Le gaveur peut évoluer en intégrant un élevage de plus grande taille ou vers un poste d’ouvrier en élevage avicole, à condition que ses connaissances en élevage soient suffisamment larges. L’autre perspective d’évolution du gaveur est, après l’amélioration des techniques d’élevage et l’acquisition de compétences en économie et en gestion, l’installation en tant que chef d’exploitation.

Témoignage

témoignage Christian Mazet, gaveur, Rocamadour (46)

Quel est votre parcours professionnel ?

Après avoir obtenu mon BEPA production animale dans le Lot, alors que j’envisageais de m’installer en élevage palmipèdes, j’ai été embauché dans un élevage de palmipèdes gras qui transforme 10 000 canards par an. Au cours de la 1ère année j’ai touché à tout, ce qui m’a permis d’apprendre à connaître le fonctionnement global de l’exploitation. Actuellement, je suis responsable du gavage de A à Z ; c’est à dire dès l’entrée du canard dans le bâtiment jusqu’à son abattage. Le gavage représente 70% de mon temps, les 30% du temps restant sont occupés à l’abattage, à la découpe, au travail en conserverie ainsi qu’à la visite de l’exploitation et, accessoirement, à la vente des produits de la ferme.


Quels sont les cotés agréables de votre métier ?

J’apprécie énormément l’autonomie dans ce métier. Je travaille comme si c’était pour moi. De ce fait, j’assume les erreurs, et suis pleinement satisfait quand cela se passe bien. Pour exercer un tel métier, il faut être très calme, avoir des gestes posés afin de ne pas stresser le canard et le blesser.



logo ANEFA

Source : ANEFA
Association Nationale pour l'Emploi et la Formation en Agriculture
9 rue de la Rochefoucauld - 75009 Paris
Site web : www.anefa.org
Adresse mél : infos@anefa.org

Ministère de l'Agriculture, de l'Agro-alimentaire et de la Forêt Mentions légales