Fiche métier

Secteur - Famille

famille Gestion des services d'eau et assainissement Environnement - Aménagement de l'espace
Gestion des services d'eau et assainissement

famille Protection environnement Environnement - Aménagement de l'espace
Protection environnement

Thème

Formations Associées

  • Ingénieur de l'enseignement supérieur agricole (ESAV)
  • Master

 

Liens utiles

Ingénieur animateur de bassin versant

Salarié d’agences de l’eau ou de bassins, spécialiste de l’environnement et de la qualité de l’eau, l’animateur agricole de bassin (Le bassin versant (ou bassin hydrographique) est une zone géographique alimentant un cours d’eau et drainée par ce cours d’eau et ses affluents.) versant forme et implique les agriculteurs dans une démarche d’amélioration de l’écosystème aquatique.

Activités

  • Il coordonne les agriculteurs moteurs (prescripteurs) qui s’impliquent dans la reconquête de la qualité de l’eau.
  • En liaison avec les organismes publics qui sont aussi les partenaires financiers des projets (Agence de l’eau, Conseil général, Conseil régional, Collectivités territoriales…), il élabore un programme, définit les actions, établit et valide le budget.
  • Doté d’une triple compétence scientifique, technique et juridique, il suggère et oriente les professionnels vers des solutions à la fois innovantes et réalistes.
  • Il anime des groupes de travail pour aider à relayer des initiatives préventives ou correctives sur le secteur. Il favorise la mise en relation du groupe avec des experts et coordonne l’action sur le terrain.

Conditions d'exercice

Un bon métier si on aime…

  • S’impliquer dans des enjeux de société
  • Il fédère des professionnels autour du même objectif en conciliant enjeux politiques, évolutions réglementaires et paramètres humains.
Le travail de terrain
  • Sur l’exploitation, il examine les écoulements directs vers les cours d’eau, évalue les capacités de stockage des fosses, conseille le producteur sur les solutions les plus adaptées.
Écouter et convaincre
  • Attentif et pédagogue, il sait établir un diagnostic, vulgariser un point de réglementation, démontrer l’intérêt d’un nouveau matériel, expliquer les incidences des pratiques de l’élevage sur la qualité de l’eau mais aussi être encourageant et fédérateur.

Compétences et qualités

  • Spécialiste de l’environnement et de la qualité de l’eau, l’animateur agricole de bassin versant forme et coordonne les agriculteurs impliqués dans une démarche d’amélioration de l’écosystème aquatique régional.
  • Au coeur d’un dispositif qui réunit partenaires publics, instances professionnelles et exploitants, il peut être salarié d’un cabinet d’études, d’un syndicat intercommunal ou d’une Chambre d’agriculture.
  • Son rôle consiste à inciter les agriculteurs à reconquérir la qualité de l’eau et à les mobiliser pour qu’ils soient eux-mêmes acteurs du progrès.
  • Il est ainsi chargé de favoriser l’information des exploitants, de les mettre en relation avec les experts concernés ou encore de coordonner les actions sur le terrain.
Au coeur des enjeux de société
  • L’animateur agricole est généralement sollicité pour réaliser une étude ou mettre en oeuvre un projet d’assainissement. Il propose un programme d’actions et un budget aux partenaires financiers (agence de l’eau, conseil général, conseil régional, collectivités territoriales) qui le discutent et l’ajustent avant de le voter.
  • Il endosse plusieurs casquettes, ingénieur, juriste ou chimiste afin d’orienter les professionnels vers les solutions à la fois réalistes et innovantes. Il propose par exemple la remise aux normes de ses installations à l’éleveur laitier, étudie la récupération des eaux de lavage des machines à traire ou suggère d’adapter les capacités de stockage des déjections animales suivant un calendrier d’épandage qui respecte les besoins des cultures.

Son rôle consiste à inciter les agriculteurs à reconquérir la qualité de l’eau et à les mobiliser pour qu’ils soient eux-mêmes acteurs du progrès. Il est ainsi chargé de les mettre en relation avec les experts concernés, de coordonner les actions sur le terrain.

Mobiliser les troupes
  • Les actions proposées vont-elles être appliquées sur le terrain ?
  • Homme de concertation et de négociation, plus pédagogue que militant, l’animateur adapte son argumentaire pour inciter les agriculteurs à s’approprier la démarche. Sa tâche consiste à expliquer les enjeux, à vulgariser une réglementation, ou encore à démontrer l’intérêt d’une nouvelle méthode. Mais il est aussi là pour recueillir les avis, faire émerger les idées de manière à fédérer les propositions locales.
  • Si la tâche est passionnante, elle est parfois ingrate : pour les éleveurs, ce sont autant d’initiatives qui se superposent à leur travail quotidien déjà lourd. L’animateur doit s’armer de bienveillance et de pugnacité et préférer la stratégie des petits pas à la stratégie de rupture.

Témoignage

témoignage Sophie – Animateur agricole de bassin versant en Bretagne

Votre métier en quelques mots ?

Le bassin versant sur lequel je travaille est un territoire qui regroupe 500 agriculteurs répartis sur 36 communes et 36 500 hectares. Mon objectif est d’arriver à assurer la qualité de l’eau en impliquant tous les agriculteurs, quelles que soient leurs idées politiques ou leur production. Mais il arrive également de cibler certaines actions, par exemple sur les déjections animales.


Comment l’agriculteur perçoit-il son rôle ?

Il faut qu’il soit volontaire. Je ne suis pas là pour imposer des solutions mais les inviter à être partie prenante. Quand je fais une démonstration d’un nouveau matériel chez un agriculteur, j’invite les 300 agriculteurs voisins. Mon travail de sensibilisation peut aussi passer par des formations et la diffusion d’outils de communication. C’est à moi d’être persuasive pour les motiver et les inciter à agir en faveur de l’environnement.


Une action plutôt sur le long terme ?

C’est en effet un travail qui s’inscrit dans la duré. C’est vraiment intéressant mais il est difficile de mesurer les retombées concrètes. Nous manquons encore d’indicateurs sur le résultat de nos actions. Heureusement, nous organisons un partage d’expériences avec d’autres animateurs et échangeons nos bonnes pratiques.



logo APECITA

Source : APECITA
Association pour l'Emploi des Cadres, Ingénieurs et Technicien de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire
1, rue Cardinal Mercier - 75009 PARIS
Site web : www.apecita.com
Adresse mél : apecita@apecita.com

Ministère de l'Agriculture, de l'Agro-alimentaire et de la Forêt Mentions légales